C'est le sida qu'il faut exclure, pas les séropositifs

Animée par la volonté de modifier les perceptions sociales, la COCQ-SIDA a mobilisé des personnalités québécoises autour d’une campagne de sensibilisation audacieuse, portant un message de tolérance et de respect, parce que c’est le sida qu’il faut exclure, pas les séropositifs.  Présentée en grande première nord-américaine en 2010, cette initiative s’articule visuellement autour de portraits de quatre personnalités très connues et chacune bien en vue dans son milieu.

Les visuels et le message mettent en évidence l’absurdité de la discrimination envers les personnes séropositives et amènent le public à réfléchir sur les situations de rejet et de stigmatisation. Ce dernier est interpellé directement par les personnalités qui y participent. Tout en jouant sur les mots, le message est percutant. Remettrions-nous en cause le talent des personnalités et leurs messages si elles étaient séropositives?  Il s’agit d’une adaptation de la campagne française «Si j’étais séropositif…» de l’association AIDES qui a connu un grand succès partout où elle a été implantée.

Édition 2011

Cinq nouvelles personnalités - Michelle Blanc, Alexandre Desapties, Alexandra Diaz, Marie-Soleil Michon, Mathieu Proulx - ont cette année répondu à notre appel et se sont jointes aux quatre porte-paroles de l'édition 2010 de la campagne pour dire que « c'est le sida qu'il exclure pas les séropositifs ».  Nous les remercions chaleureusement

Joignez-vous à eux et faites entendre votre voix en participant à notre blogue.

Vous pouvez aussi rejoindre la COCQ-SIDA au travers de sa  page Facebook et de son  profil Twitter. Nous vous y attendons !

 

 

Plusieurs initiatives régionales à souligner :

Le BLITS, dans le Centre-du-Québec, a orchestré sa version de cette campagne de sensibilisation en mobilisant 15 personnalités publiques de la région du Centre-du-Québec.

Le BRAS-Outaouais s’associe également à la campagne, « parce que même si la population dit que les personnes vivant avec le VIH sont comme tout le monde, il reste que dans la vie de tout les jours les séropositifs vivent de la discrimination», explique Stéphanie Lalande, directrice générale du BRAS.

La Maison Sainte-Famille Tom-Dee a mobilisé tous les députés provinciaux de la région de Lanaudière.  Eux aussi disent que la discrimination des personnes vivant avec le VIH doit cesser.

L'actualité médiatique de cette deuxième édition

Le 29 novembre 2011, La COCQ-SIDA a diffusé ce communiqué de presse: « Véronique Cloutier, Alexandre Despatie et sept autres vedettes contre l’exclusion des séropositifs. La COCQ-SIDA lance la deuxième édition de sa campagne « Si j’étais séropositif? »  Voici une revue non exhaustive de la couverture médiatique de cette deuxième édition.

Merci à nos partenaires

La COCQ-SIDA tient à remercier Mobidic, HKDP Communications et affaires publiques, Copies Ressources, SymVision, OSA Images, Elizabeth Delage, Stéphanie Lefebvre, Pierre Manning et Martin Girard de Shoot Studio pour leur précieuse collaboration.


Édition 2010

Véronique Cloutier, Josée Lavigueur, Mario Dumont et Chantal Petitclerc ont été les premiers à répondre à notre appel et à prêter leur image à la campagne d’affichage qui s'est déployée tout au long des mois de décembre 2010 et janvier 2011. 

Participation à la campagne

Une application Facebook de la campagne, qui n'existe plus aujourd'hui, a été développée afin que toute personne puisse publier la photo d’une des personnalités sur sa page Facebook ou créer sa propre affiche personnalisée. En adhérant à la campagne dans sa première édition, les Internautes ont ainsi propagé ce message de tolérance et d’acceptation dans leurs réseaux. En trois jours, plus de 17 000 personnes ont pris connaissance de ce message et des milliers d'entre eux l'ont propagé.

L'actualité médiatique de cette première édition de la campagne

Le 29 décembre 2010, la COCQ-SIDA a diffusé ce communiqué de presse: Et « si j'étais séropositive? » vous demandent quatre personnalités québécoises.

Voici quelques articles recensés sur la campagne. Il ne s'agit pas d'une revue exhaustive.

Nos partenaires

La COCQ-SIDA tient à remercier Marketel, HKDP Communications et affaires publiques, Astral affichage et SymVision pour leur précieuse collaboration dans le cadre de cette première édition de la campagne.