Avril 2017

27 avril – Prêt pour une METH@morphose?

Menée par des chercheurs de l’Université de Sherbrooke (en collaboration avec la COCQ-SIDA et RÉZO), l'étude Meth@morphose a pour objectif de connaître et de mieux comprendre la consommation de crystal meth chez les hommes gais et les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HARSAH). Dans un deuxième temps, ce projet mettra en place des services spécifiques et adaptés à ces populations.

Pour manifester votre intérêt à participer à Meth@morphose, veuillez contacter: Jorge Flores-Aranda par courriel ou en téléphonant au 514 971-1634.


27 avril – Sexopositif: lutter contre la sérophobie en ligne

Le Portail VIH/sida du Québec lance Sexopositif, un site web qui présente le portrait de la sérophobie sur le web et les réseaux sociaux. Les résultats d’un sondage, réalisé auprès de centaines de personnes vivant avec le VIH qui utilisent des applications de rencontre, ont permis de réaliser ce portrait.


27 avril – Je suis séropo: L’aveugle et le sourd

Sur Je suis séropo, le blogue qui donne la parole aux personnes séropositives du Québec, nous venons de publier une fable qui porte sur les différences. L’auteur, Gino, est une personne sourde qui vit avec le VIH. Lisez, partagez, réagissez.

Pour plus d'infos sur la surdité et le VIH, n'hésitez pas à contacter la Coalition Sida des Sourds du Québec.


27 avril – Violence dans les relations amoureuses et intimes entre hommes

RÉZO offrira bientôt deux formations sur la violence dans les relations amoureuses et intimes entre hommes (projet VRAIH).

En collaboration avec la COCQ-SIDA, un webinaire aura d’abord lieu le mardi 16 mai 2017 de 11h à midi (INSCRIPTION OBLIGATOIRE). Pour les personnes qui préfèrent le réel au virtuel, la formation sera offerte à l’UQAM le 17 mai. Inscrivez-vous maintenant! La formation est gratuite. Places limitées.


27 avril – Le rôle des infirmières dans l’observance du traitement du VIH

Selon une recherche conduite aux Pays-Bas, une intervention dirigée par une infirmière pourrait exercer un effet considérable sur les taux de réussite du traitement antirétroviral (TAR). En ayant recours à une méthode appelée AIMS (Adherence Improving self-Management Strategy: Stratégie autogérée pour améliorer l'observance), les participants de l'étude ont été plus à même de voir diminuer leur charge virale, et moins susceptibles d'éprouver un échec virologique.

Un dossier complet sur le sujet a été publié sur le site de CATIE.


27 avril – Indice de stigmatisation des PVVIH

Le Réseau ontarien de traitement du VIH (OHTN) vient de se voir accorder un financement (pour en savoir plus, en anglais) afin de mettre en place l'indice de stigmatisation des personnes vivant avec le VIH (People Living with HIV Stigma Index). Une étude nationale sera conduite dans plusieurs régions du Canada: la Colombie-Britannique, la Saskatchewan, le Manitoba, l'Ontario, le Québec et les provinces maritimes.

L'équipe de recherche souhaite recruter 1200 personnes séropositives afin de mieux comprendre les déterminants sociaux de stigmatisation du VIH, faire la cartographie de cette problématique et agir au niveaux médiatique et politique pour soutenir les personnes vivant avec le VIH. Plus de détails sont à venir. Pour en savoir plus, abonnez-vous au bulletin d’information de PRATICS 2.0 (REACH) ou consultez leur blogue


13 avril – Fusion de la Fondation québécoise du sida et de la Fondation FARHA

Bravo à nos collègues de la Fondation québécoise du sida (FQS) qui viennent de réaliser une fusion réussie avec la Fondation FARHA.

Tel que rapporté dans le magazine Fugues, les deux fondations "entretiennent depuis longtemps une relation forte, et leurs passions sont similaires: elles offrent leur engagement et leur soutien à la communauté du VIH/SIDA au Québec."

Longue vie à la nouvelle FQS!


13 avril – Je suis séropo : La justice libératrice

Jacques, notre fidèle blogueur et porte-parole de la campagne Je suis séropo, vient de publier un nouveau billet qui porte sur la criminalisation de la non-divulgation du VIH dans un contexte sexuel.

"Ça fait maintenant quelques années [...] qu’on dit et qu’on répète que la criminalisation du non-dévoilement de la séropositivité est abusive et disproportionnée en lien avec les progrès dans le domaine scientifique"... Pour lire le billet en entier, rendez-vous sur le blogue.


13 avril – Un meilleur accès aux traitements revendiqué pour les personnes UDI vivant avec le VIH

En marge du congrès annuel de l'ACRV/CAHR qui s’est tenu à Montréal du 6 au 9 avril derniers, le journal The Gazette a publié une lettre d'opinion (en anglais) revendiquant un meilleur accès aux traitements, particulièrement pour les personnes utilisatrices de drogues injectables.

"Offrir du soutien aux personnes vivant avec le VIH qui sont utilisatrices de drogues est une simple façon de leur dire qu’elles sont importantes aux yeux de la société. De plus, cela pourrait avoir un impact considérable sur la santé publique et sur l’évolution de l’épidémie du VIH" [traduction libre].


13 avril – Portrait de la sexualité des jeunes du Centre-du-Québec

Le BLITS vient de publier les résultats d’une étude sur la sexualité de 15-25 ans conduite auprès de plus de 1000 jeunes de la région du Centre-du-Québec.

Les résultats de l’enquête montrent que ces jeunes ont en moyenne leur première relation sexuelle autour de 16 ans, et que leur sexualité semble axée sur la notion de plaisir mutuel. Par contre, seulement 1 de ces jeunes sur 4 affirme porter le condom, et moins de la moitié de la population sondée a déjà passé un test de dépistage des ITSS.


13 avril – Désinformation au sujet du VIH dans Le Droit : Le BRAS rectifie le tir

Le BRAS Outaouais a récemment publié une lettre ouverte suite à la publication d’un article dans le quotidien Le Droit qui sous-entendait que le VIH se transmettait par la salive.

Dans son texte, la journaliste abordait la radiation temporaire par le Collège des médecins d’un urgentologue de l’Hôpital de Gatineau qui avait giflé une femme vivant avec le VIH après qu’elle lui ait craché dessus.


13 avril – Un goût pour la vie

Le 26 avril prochain, la Maison D’Hérelle prendra part à la collecte de fonds pancanadienne A Taste for Life/Un Goût pour la Vie. Plusieurs restaurants à  Montréal (liste complète ici) verseront ainsi à l’organisme 25 % de leurs ventes de la journée afin de venir en aide aux personnes vivant avec le VIH/sida.

L’événement A Taste for Life/Un Goût pour la Vie se tient annuellement depuis 1999 dans plusieurs villes du Canada. Un événement à ne pas manquer — pour partager un bon repas entre amis et célébrer l’arrivée du printemps — le tout pour une excellente cause !


13 avril – La Sociologue et l’Ourson

Le documentaire La Sociologue et l'Ourson, qui porte sur les débats ayant fait rage en France autour de la loi sur le mariage pour tous, est maintenant à l’affiche dans plusieurs villes du Québec.

Une entrevue avec les deux réalisateurs du film est disponible sur le site du journal Métro.


12 avril – Décès du Dr Mark Wainberg

La COCQ-SIDA apprend avec tristesse le décès de Mark Wainberg, grand chercheur québécois engagé dans la lutte contre le VIH/sida, qui était reconnu à travers le monde pour ses contributions à la recherche.

Le Dr Wainberg a toujours su faire preuve d’une remarquable ouverture envers les membres de la communauté, et leur laissait d’ailleurs une place de choix lors des Journées québécoises VIH. Cette activité francophone annuelle d’échange de connaissances entre chercheurs impliqués dans la lutte contre le VIH était son initiative.

La COCQ-SIDA tient également à souligner le soutien constant que le Dr Mark Wainberg a apporté aux jeunes chercheurs, ainsi que sa capacité à prendre position publiquement contre des politiques nuisibles au combat contre le VIH. Il nous manquera beaucoup.