Prévention et promotion de la santé

Les principales actions du premier axe de travail de la COCQ-SIDA dans la lutte au VIH/sida sont la prévention des nouvelles infections et la promotion de la santé sexuelle.

Le VIH/sida touche d’une manière disproportionnelle certaines populations au Québec. Les hommes gais et les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, les femmes, les personnes originaires des pays où le VIH est endémique ainsi que les immigrants et les réfugiés, les personnes qui utilisent les drogues par injection constituent des populations exposées à un plus grand risque de transmission du VIH et d’autres infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS).

Les raisons qui expliquent cette situation sont multiples et varient d’une population à une autre. En fait, cette « vulnérabilité » à l’infection est le résultat de facteurs biologiques, individuels, comportementaux, sociaux, économiques, structurels et environnementaux. Ces facteurs interagissent ensemble de manière complexe.

Il est aussi important de noter que les groupes et les populations ne sont pas homogènes et les efforts de prévention et de promotion de la santé doivent être adaptés et tenir compte des particularités des personnes ciblées. De plus, la prévention se doit d’être globale et agir sur les différents facteurs qui exposent au risque de transmission.

Dans un contexte de ressources limitées, les interventions préventives efficaces sont celles basées sur des données probantes et des modèles théoriques dont l’efficacité a été prouvée. De plus, un effort d’évaluation des actions est nécessaire pour : s’assurer que les objectifs des interventions soient atteints; documenter les facteurs facilitants et les défis; et travailler continuellement à la mise à jour et au renforcement des capacités des acteurs impliquée. Finalement, ces efforts ne sont pas possibles sans la mobilisation des ressources, des acteurs principaux et des personnes concernées dans toutes les étapes de la démarche.

Parmi nos moyens d'action, on retrouve :