STOP à la criminalisation de la possession simple !

Publié le 16 février 2021
Lecture 1 minute
Partager l’article
Cocq Sida - STOP à la criminalisation de la possession simple

Pour combattre la crise des surdoses au Québec, une mesure audacieuse s’impose : cesser de criminaliser la possession simple de drogues.

C’est d’ailleurs ce qu’ont réclamé la COCQ-SIDA et quatre autres organismes québécois dans une lettre envoyée en décembre 2020 au ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette.

Nous n’avons toujours pas obtenu de réponse. 

Notre lettre a été rendue publique plus tôt ce mois-ci dans Le Devoir.

Avec la pandémie, il est plus urgent que jamais de soutenir — et non de punir — les personnes qui utilisent des substances psychoactives. En effet, le nombre de surdoses mortelles a bondi partout au Québec au cours des derniers mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.